Actualités

Une bonne dose d’optimisme chez les Électriks!

Football collégial

Aux termes du traditionnel camp printanier de préparation et de sélection des Électriks en football, à voir les grands sourires esquissés par tout un chacun, il est clair que la satisfaction et l’optimisme sont au rendez-vous! Sans pour autant s’emporter, tous s’entendent pour dire qu’il pourrait bien s’agir de la meilleure et plus grande cuvée à fouler le terrain, et ce, depuis la renaissance du programme de football du Collège Shawinigan en 2014.

 En fait, il faut remonter à plus tôt cette année, soit pendant la période de recrutement, pour établir les origines de cette grande satisfaction. En effet, ce recrutement fut un des plus fructueux pour l’équipe d’entraîneurs alors qu’encore une fois cette année, plusieurs joueurs de l’extérieur de la région ont été charmés et convaincus de joindre les rangs des Électriks. Même son de cloche chez les joueurs de la région alors que plusieurs étudiants-athlètes de grande qualité ont accepté le plan de Guy Bergeron et sa bande. Ajoutez à cela le retour de plus d’une vingtaine de vétérans motivés qui, par les efforts mis à l’entraînement hors-saison, semblent tous vouloir faire tourner le vent en leur faveur.

C’est donc avec un groupe nombreux que l’équipe d’entraîneurs a entrepris le camp printanier vendredi dernier avec les tests physiques et déjà, on pouvait noter que ce groupe avait quelque chose de spécial. Anthony Blais, entraîneur de jour et préparateur physique de l’équipe, était très satisfait des résultats cumulés : « Ça paraît que nous avons un groupe de vétérans sérieux et déterminés, car chacun d’entre eux a amélioré ses résultats personnels, ce qui est très satisfaisant. De plus, chez les recrues, nous avons été agréablement surpris par plusieurs très beaux résultats. Une chose est sûre, nous aurons une équipe très rapide et énergique. »

Les deux jours suivants, samedi et dimanche, étaient consacrés à l’entraînement et aux affrontements intra-équipes sur le terrain. Encore une fois, les entraîneurs n’en ont retenu que du positif. C’est le cas notamment de Martin Croteau, coordonnateur-défensif de l’équipe, qui aura la chance de diriger une défensive intéressante : « Les équipes qui voudront nous acheter des verges devront les payer chèrement, car nous auront une défensive rapide composée de joueurs acharnés. De plus, l’ajout des recrues Hugo Gélinas (Séminaire Saint-Joseph), Raphael Bordeleau (Séminaire Saint-Joseph) et Malik Khamis (Des Pionniers) sur la ligne défensive nous permettra d’avoir un front défensif agressif et très athlétique ». L’entraîneur-chef, Guy Bergeron, en rajoute : « Les vétérans en défensive montrent l’exemple aux plus jeunes et font la différence. C’est le cas notamment de Félix-Antoine Chavanelle, un secondeur qui sera finissant l’an prochain, et de plusieurs vétérans de deuxième année comme Alexandre Pellerin, Bryan Nemey et Maxime Aucoin. Ces gars-là se sont tous entraînés sans arrêt depuis la fin de la dernière saison et ça paraît. Ils sauront montrer la voie aux recrues à chaque position, comme à Charly Dupont (secondeur) et William Bailly (demi-défensif), tous deux arrivant de l’Académie Les Estacades. »

C’est pratiquement le même discours du côté de l’attaque alors que les joueurs de ligne offensive, bien que jeunes, travaillent avec cohésion et rigueur. L’ajout à cette ligne du vétéran Zachary Lavergne, qui vient jouer sa quatrième et dernière année d’éligibilité à Shawinigan après un passage en division 1 chez les Cougars du Collège Champlain-Lennoxville, viendra sans aucun doute solidifier le groupe composé de bonnes recrues comme Tristan Noel (Pirates de Joliette) et William Lemay (Des Pionniers). Aux autres positions en attaque, plusieurs vétérans prennent déjà les choses en main afin de bien entourer les plus jeunes. C’est le cas notamment de Mohamed Lamine Cisse, Jacob Roby, David Lafrenière et Nathan Gélinas, qui montrent l’exemple aux Nathan Tranchemontagne (Séminaire Saint-Joseph), Félix Genest (Des Chutes), et Ludovic Magnan (Séminaire Sainte-Marie), tous des recrues originaires de la région qui ont su se démarquer durant le camp.

Le dernier mot revenait à l’entraîneur-chef, Guy Bergeron : « C’est très encourageant en vue des prochaines saisons, car on a désormais (et enfin) le bon nombre de joueurs pour pouvoir se battre à armes égales face aux autres équipes. De plus, avec la grande qualité des joueurs recrutés, jumelée à la détermination et l’attitude des vétérans en place, nous avons des ingrédients plus qu’intéressants pour arriver à nos fins. Aussi, notre équipe d’entraîneurs et les intervenants en place sont assez outillés pour s’adapter à tous les types d’étudiants-athlètes et à toutes les situations. Nous saurons donc les encadrer sur le plan physique, personnel, stratégique et académique. Pour le reste, il suffit que nos gars s’entraînent fort cet été et réussissent à l’école. »

Les Électriks pourront mettre à profit toute la préparation et les efforts mis durant la saison morte le 31 août prochain à 19 h 30, du côté de Drummondville, pour y affronter les Voltigeurs. L’équipe donne ensuite rendez-vous aux partisans le samedi 7 septembre à 13 h au terrain synthétique du Complexe sportif de Shawinigan pour le match d’ouverture locale.