Actualités

Prévention et lutte aux violences à caractère sexuel

Afin d’offrir à ses étudiants, à ses enseignants ainsi qu’à ses membres du personnel un milieu de vie sain et sécuritaire et de se conformer à la Loi 151, le conseil d’administration du Collège Shawinigan a adopté sa Politique sur la prévention et la lutte aux violences sexuelles lors de sa séance du 25 février. Cette adoption permettra la mise en place graduelle de mesures de formation, de sensibilisation et d’accompagnement prévues dans un plan d’action triennal.

Un comité, composé de représentants des étudiants et de tous les corps d’emploi présents au Collège, s’est réuni à une douzaine de reprises pour bâtir une politique qui correspondait aux valeurs de la communauté collégiale, qui a d’ailleurs été consultée pendant l’élaboration. « Collectivement, nous sommes tous préoccupés par les violences à caractère sexuel. Il était primordial pour nous d’écouter ce que les étudiants et employés avaient à dire sur le sujet et de bien leur expliquer les objectifs visés par la Loi afin de favoriser l’adhésion de tous et de faire de cette problématique un enjeu connu et commun », mentionne M. Éric Milette, directeur général du Collège.

Le directeur des affaires étudiantes et communication, M. Alain Huard, renchérit : « L’élaboration de la politique s’est déroulée dans un climat d’ouverture et de collaboration, ce qui a permis d’établir un consensus en matière de prévention et de lutte aux violences à caractère sexuel au sein de la communauté collégiale. Ensemble, nous nous sommes engagés dans une importante réflexion et avons travaillé de concert afin d’adapter la politique à notre milieu de vie. »

La Politique prévoit entre autres la mise sur pied d’un service d’accompagnement des victimes, en plus d’une procédure de signalement et de traitement des plaintes. Des formations annuelles, tant pour les étudiants que pour les membres du personnel, sont également au programme. De plus, une section Je veux en parler sera créée sur le site Web du Collège afin de rendre accessibles toutes les informations nécessaires sur le sujet.

Il va sans dire que le Collège était déjà très actif et très engagé dans la lutte contre les violences sexuelles avant même l’élaboration de la politique. Plusieurs actions ont été menées en amont de son adoption, dont l’animation d’activités de sensibilisation auprès des étudiants et la formation des intervenants de première ligne sur le consentement, la culture du viol ainsi que l’accompagnement de victimes de violences à caractère sexuel. L’adoption de la Politique marque le coup d’envoi officiel de nouvelles activités destinées à la communauté collégiale, qui seront notamment offertes en collaboration avec le CALACS Entraid’action et l’organisme Sans oui, c’est non! D’ailleurs, dès aujourd’hui, la campagne de sensibilisation Ni viande, ni objet est affichée partout au Collège, traitant de façon percutante de la culture du viol et du consentement.

La Politique est disponible sur le site Web du Collège.