Actualités

Un futur ambulancier sauve une vie dans le cadre de son stage de fin d’études

Benjamin Jalbert, étudiant en Soins préhospitaliers d’urgence au Collège Shawinigan, a contribué à sauver une vie le 4 mars dernier lorsqu’il a reçu un appel d’urgence à Louiseville. Le tout s’est déroulé dans le cadre du stage de fin d’études de Benjamin.

Benjamin, accompagné de son moniteur de stage, a ainsi porté secours à un homme de 57 ans qui était aux prises avec des douleurs thoraciques. Bien que son moniteur de stage était présent pour le guider en cas de besoin, c’est Benjamin qui a procédé à toutes les manœuvres de réanimation, qu’il a dû effectuer à plusieurs reprises. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas eu froid aux yeux.

À l’arrivée du futur ambulancier, le pouls de l’homme était trop élevé pour lui donner une médication. Lors du transport en ambulance vers le Centre hospitalier Le Gardeur, l’homme a fait un premier arrêt cardiaque. Benjamin a réussi à le réanimer en lui administrant un premier choc électrique avec le défibrillateur : l’homme est revenu à lui, alerte, demandant à Benjamin ce qu’il se passait. Peu de temps après, l’homme a subi un 2e arrêt cardiaque. Benjamin lui a administré un 2e choc électrique et a procédé au massage cardiaque. L’homme a repris conscience, mais seulement quelques instants avant de s’écrouler encore une fois. Benjamin a dû à nouveau utiliser le défibrillateur et procéder à un massage cardiaque. L’homme avait aussi une respiration agonale, alors le futur ambulancier a ventilé ses voies respiratoires. Le pouls de l’homme a repris jusqu’à l’hôpital, où l’homme a fait un 4e arrêt cardio-respiratoire. Le médecin a procédé à une cardioversation, administrant au patient plusieurs chocs électriques afin de ramener son cœur à un rythme régulier. Benjamin et son moniteur de stage ont ensuite procédé au transport ambulancier du patient jusqu’à l’Institut de cardiologie de Montréal, où l’homme a finalement subi trois pontages.

Quand on lui demande comment ça s’est passé, Benjamin répond : « C’est sûr que j’étais stressé! Tout s’est passé si vite! Mais le protocole a embarqué rapidement. J’ai reçu une très bonne formation, j’étais prêt. Notre enseignant Claude Pépin nous a tout montré, je n’étais pas trop déstabilisé. »

Benjamin est en 3e année, il a terminé son stage de fin d’études, qui totalise 300 heures, le 17 mars dernier. Il obtiendra son diplôme en mai prochain. Quant à son enseignant Claude Pépin, il n’était pas peu fier de son étudiant : « Benjamin a très bien réagi. Nous sommes fiers de lui. Réanimer un patient dans l’ambulance, ce n’est pas fréquent, et il faut agir très rapidement. C’est là qu’on voit que ce qu’on apprend dans le cours de réanimation peut être payant, et Benjamin a très bien appris. Il fera un excellent ambulancier. »

Le Collège tient à féliciter Benjamin pour son excellente intervention, mais aussi toute l’équipe d’enseignants du programme de Soins préhospitaliers d’urgence, qui font un très bon travail en formant la relève.

À droite, le futur ambulancier Benjamin Jalbert, finissant en Soins préhospitaliers d’urgence, en compagnie de Claude Pépin, enseignant des cours de réanimation, à l’arrière d’une ambulance de formation du Collège.

-30-

Pour renseignements :

Karine Lord
Conseillère en communication
Collège Shawinigan
Téléphone: 819 539-6401, poste 2324
[email protected]