Actualités

Partenariat de recherche avec l’Université du Québec à Trois-Rivières pour un projet novateur lié aux technologies vertes

Le Collège Shawinigan est fier d’annoncer l’obtention d’une subvention du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour un projet de deux ans intitulé « Optimisation de procédés de fermentation et de production de biomolécules d’intérêt avec un outil de suivi et de contrôle optoélectronique de la biomasse et des biomarqueurs ». Le CRSNG a consenti au Collège et à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) un montant total de 368 000 $ au projet par une subvention du volet De l’idée à l’innovation pour les universités et les collèges (INNOV-UC) de son Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC). Pour leur part, les partenaires au projet, BioIntelligence Technologies Inc., Éthanol Greenfield Québec Inc., Gesterra, Arclay Technologies Naturelles Inc., Groupe Canlac Laboratoires Abbott Ltée et Alga-Labs investiront ensemble 184 000 $ ce qui porte la valeur totale du projet à 552 000$.

Les contextes économique, environnemental et énergétique dans lequel la société évolue actuellement orientent  les choix des consommateurs et incitent  les décideurs et les industries à entreprendre un virage vert afin de réduire la dépendance aux ressources fossiles. À cet effet, les bioprocédés industriels permettent la fabrication et l’utilisation d’énergie, de matériaux et de produits biosourcés, c’est-à-dire issus de biomasse d’origine végétale ou animale. Le projet vise à évaluer le comportement et à adapter la sonde optoélectronique de la compagnie BioIntelligence Technologies Inc. afin d’optimiser le rendement de bioprocédés industriels du secteur de la fermentation. Le projet permettra de transférer la technologie de BioIntelligence à plusieurs partenaires : 1) une compagnie de fabrication d’éthanol biosourcé dans le but d’augmenter la valorisation de ses déchets de production en composés utilisés pour la fabrication de bioplastiques et de biocarburants, 2) des compagnies désirant améliorer la rentabilité de production de micro-algues cultivées à des fins variées et 3) une compagnie souhaitant augmenter la productivité et réduire les coûts de production de bactéries qui stimulent la croissance végétale, notamment en favorisant la fixation des nutriments comme l’azote et le phosphore. Les équipes de recherche du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) du Collège Shawinigan et de la Chaire de recherche industrielle en environnement et biotechnologie (CRIEB) de l’UQTR s’associent pour la réalisation de ce projet. Leur capacité d’innovation, leur complémentarité, leur expertise et leur savoir-faire seront ainsi mis au service des partenaires industriels afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs en matière de recherche et développement, devenant alors plus compétitifs sur le marché international.

Le projet aura aussi comme impact de permettre aux membres du  personnel de recherche et aux étudiants impliqués dans le projet d’étendre leurs connaissances et compétences dans le domaine des fermentations et ultimement de réduire la pollution, de diminuer les gaz à effet de serre et d’augmenter par le fait même la santé et le bien-être des Canadiens.

-30-

Source :

Marie-Pierre Pinard, professionnelle au développement de la recherche
Collège Shawinigan
Téléphone : 819 539-6401, poste 2296
mppinard@collegeshawinigan.qc.ca

 

Pour renseignements :

Annie Berthiaume, conseillère en communication
Collège Shawinigan
Téléphone: 819 539-6401, poste 2324
aberthiaume@collegeshawinigan.qc.ca