Actualités

Le Collège Shawinigan toujours à l’avant-garde : simulation de l’examen national pour les étudiants en Soins préhospitaliers d’urgence

Les 24 et 25 avril dernier, le Collège Shawinigan a permis à ses finissants en Soins préhospitaliers d’urgence (SPU) de vivre une expérience des plus enrichissantes en leur offrant une simulation du Programme national d’intégration clinique (PNIC), l’évaluation que tous les étudiants doivent réussir à l’échelle provinciale pour obtenir leur droit de pratique et devenir officiellement ambulanciers.

Le PNIC, qui se déroule sur deux jours, assure une évaluation uniforme des candidats à travers le Québec et s’assure que les candidats atteignent les seuils de performance attendus et répondent aux standards de réussite. Le Collège a mis sur pied une réplique quasi parfaite du PNIC afin d’offrir à ses finissants en SPU la chance de mieux se préparer à l’examen.

Le premier jour, en matinée, les étudiants ont assisté à une conférence du directeur médical régional du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec, le Dr François Parent, venu les entretenir du rôle du directeur médical régional en lien avec les techniciens ambulanciers paramédics.

Ils ont ensuite été soumis à un examen théorique. Puis, le lendemain, ils ont vécu une série d’examens pratiques réalistes. Comme pour le PNIC, des évaluateurs externes experts dans le domaine sont venus évaluer leurs acquis lors de divers scénarios ou manipulations pratiques. Les entreprises Ambulance 0911 de Louiseville, Ambulance St-Amour de Berthierville et la BTAQ de St-Tite et La Tuque se sont prêtés au jeu pour évaluer les jeunes, leur donnant également la chance d’observer leurs futurs employés potentiels par la même occasion.

Des bénévoles, dont plusieurs diplômés en SPU, ont également joué le rôle des victimes ou des collègues paramédics qui accompagnant les étudiants en examen.

Le Collège Shawinigan est le seul cégep à offrir cette expérience unique aux finissants du programme. Pour Claude Pépin, coordonnateur du programme, il est essentiel d’offrir cette simulation aux jeunes : « Le PNIC est très stressant et très exigeant pour nos étudiants. C’est l’examen ultime, celui qui leur donnera le droit d’exercer la profession qu’ils ont choisie. Au Collège, nous croyons fermement que la simulation permet aux finissants de mieux se préparer et de mieux s’outiller afin de réussir cette évaluation obligatoire. Avoir vécu cette expérience leur donne un excellent aperçu de ce qui s’en vient, et le taux de réussite en sera meilleur. »

Jean-Christophe Bellemarre-Demeule, un étudiant qui a vécu la simulation, était heureux de pouvoir mettre la main à la pâte : « Nous sommes tous stressés à l’approche du PNIC. C’est vraiment intéressant pour nous que le Collège nous donne l’occasion de nous pratiquer comme ça. Ça nous permet bien sûr de savoir à quoi s’attendre, mais aussi de nous améliorer. C’est vraiment encourageant! »

Le Collège entend bien poursuivre cette activité pédagogique dans l’avenir pour continuer de bien préparer ses finissants et leur souhaite la meilleure des chances pour le PNIC!

Dans l’ordre habituel : Claude Pépin, coordonnateur en SPU; Steve Delisle, directeur de la BTAQ; Camille Houle-Courschesne, diplômée en SPU et paramédic; Érick Hovington, directeur d’Ambulance 0911; Jean-Christophe Bellemarre-Demeule, étudiant en SPU; Brian St-Amour, superviseur-cadre, Ambulance St-Amour; et la victime, Simon Poirier, diplômé 2016 en SPU et paramédic.

-30-

 

Pour renseignements :

Karine Lord, conseillère en communication
Collège Shawinigan
Téléphone: 819 539-6401, poste 2324
Télécopieur: 819 539-1926
klord@collegeshawinigan.qc.ca